Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 20:48

 

Chant de l’Andalousie perdue

 

Je sais qu’il n’y a de dieu que Dieu

Que le sort n’est que celui qui est écrit

Et que l’Andalousie est temps au passé

Mais le cœur pur est ainsi fait d’Adam

Que des regrets il se remplit

Pour se déverser en tristes pleurs

Sur les jours qui défilent

Sans qu’une issue ne s’y dessine

Comprendre le dessein divin est vain

Supporter avec vaillance est certain

Mais le cœur est lourd et l’œil humide

Des hommes entre eux miséricordieux

Se prennent les mains et se rappellent

En quatre-vingt dix neuf et Un

Que Seul Lui peut les sauver

De leur solitude éplorée

De leur défaite étalée

De leur destin scellé.

Abu-Abdallah-Al-Naciri-Benzelikha.jpg

 

Sache qu’en vérité

Nulle Andalousie

N’est ici à regretter 

Car seules piété et bonnes actions

Sont de notre effort meilleure provision


 

Ahmed BENZELIKHA.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires