Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 23:09

Un des fondateurs des Etat-Unis d'Amérique, le Président Thomas Jefferson, aurait entretenu des relations particulières avec le livre saint musulman, dont il possédait une traduction et dont il aurait été un attentif lecteur en certains de ses aspects.

Un article en anglais (signé Sebastian  R.Prange et illustré par Aasil Ahmad),dont ci-dessous un lien de traduction en français, publié sur le site de l'Aramco (suivez mon regard), s'interesse, de manière édifiante, à ce "Coran" de Jefferson.


 

LE CORAN DE JEFFERSON (lien)

KORAN.jpg

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 23:56

Ahmed Remita nous a quitté, c'était un homme de qualité, enseignant, homme de culture et journaliste, il était aussi discret qu'affable, à l'instar d'une autre figure de la presse constantinoise, Mohamed Homour, parti lui aussi, il y a peu d'années.

 

Que la famille d'Ahmed Remita et ses proches trouvent, ici, l'expression de ma profonde compassion et acceptent mes sincères condoléances.

Partager cet article

Repost0
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 02:58

Hamdi Benani vient de se produire à Alger. Dans le beau cadre du Théâtre de verdure, le chanteur de malouf  annabi a donné la pleine mesure de sa maestria, avec cette touche d'élégance propre, tant dans son port que dans son art. Il était accompagné, en l'occasion, par son fils Kamel, dont le talent est très prometteur. Hamdi Benani aura ainsi, en cette soirée du 25 août 2011, gratifié le public d'un récital tout à fait à la hauteur de la belle réputation dont il jouit depuis des années.

 Hamdi-Benani.jpg

Partager cet article

Repost0
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 22:35

 

kamelchenaoui-benzelikha.jpg

 


Kamel El-Chenaoui, qui vient de décéder, fut un des plus célèbres acteurs du monde arabe. Bel homme, mais aussi acteur hors pair, multipliant et campant les rôles les plus divers, il aura marqué de nombreuses générations de spectateurs. Des décennies durant, il aura su incarner un certain modèle masculin du cinéma égyptien, grâce notamment au couple qu'il formait avec Chadia dans de nombreux films.

  
 


 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 19:41

L'élection d'Amin Maalouf à l'Académie française est une excellente nouvelle. Elle consacre, en effet, non seulement un écrivain de talent, qui aura réussi à créer un univers romanesque aussi original qu'attachant, mais aussi un penseur engagé dans la défense de l'humanisme, de la tolérance et du dialogue, toutes valeurs qu'on retrouve dans les trames de ses récits de fiction. 

 

Il s'en trouvera, bien-sur, à l'instar de David Caviglioli du Nouvel Observateur, pour dénigrer ce choix, réduisant le prix Goncourt  1993 (si tant Maalouf avait besoin de ce prix, par ailleurs galvaudé, pour consacrer la qualité d'une écriture et des idées par celle-ci défendues) et l'essayiste généreux à un auteur de littérature de gare.

 

Maalouf est, toutefois, au dessus de ces attaques, dont on se demande si, finalement, elle ne trouveraient pas leur origine dans une opposition à tout ce qui peut rapprocher les uns des autres, à tout ce qui peut "humaniser" un "autre", le plus souvent arabo-musulman,  irrémédiablement grimé en monstre. Cet Arabo-musulman, souvent héros positif des romans de Maalouf.

 

L'auteur de Léon l'Africain et des Identités meurtrières, méritait cette consécration, de la part d'une institution dont il a servi, avec brio, la langue, qu'il a contribué à vivifier par  un imaginaire fécond et une pensée généreuse  issus de trois cultures, arabo-chrétienne, musulmane et occidentale, aux richesses semblables et, surtout, complémentaires, quoiqu'en disent les détracteurs de tous bords.


 

art-benzelikha-samarcande-amin-maalouf.jpg

 

Partager cet article

Repost0
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 22:00

Sidney Lumet, qui vient de nous quitter, fut un grand réalisateur, son film le plus fort serait, à mon avis, "Douze hommes en colère", tant par le sujet abordé que par son traitement cinématographique. Extrait, en hommage : 

 

 


 

Partager cet article

Repost0
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 20:44

                  Il y a, aujourd'hui, 50 ans, le 12 avril 1961, l'humanité parvenait à envoyer un des siens dans l'espace.


              Youri Gagarine, le Soviétique, restera dans l'histoire et dans les mémoires, comme ce jeune héros souriant, qui aura su défier la nature et les limites assignées, jusqu'à alors , aux habitants de la planète bleue.


              A sa femme qui lui demandait, à la veille de son formidable voyage, s'il allait loin ? Il répondra qu'il allait très loin. Il ne croyait pas si bien dire, car il portera plus haut dans le ciel, loin dans l'espace, l'étendard du progrès humain.

 

 YouriGagarine-benzelikha.jpg


Partager cet article

Repost0