Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2020 5 23 /10 /octobre /2020 15:29

AGORA DU LIVRE

LORSQUE LE PERSONNAGE D'ELIAS S'ABREUVE A 
LA FONTAINE DE SIDI HASSAN SUR UN AIR DE MALOUF
par Abdelhakim Meziani
Une magnifique rencontre littéraire que celle abritée par la Librairie Media Book de l'Enag. Un public en or quelque peu transporté par l'imaginaire d'un auteur qui, tout en faisant preuve d'une tolérance et d'une ouverture insondables, n'en reste pas moins convaincu de la justesse de son intention. Celle qui consiste à souligner que tous les problèmes inhérents à une société donnée trouvent leur explication dans la manière de se transcender et d'interpeller les fondements de sa personnalité. Surtout lorsque le socle de celle-ci est porté par ce berceau de plusieurs civilisations  fondatrices, la Mer Méditerranée pour ne pas la désigner.L'auteur Ahmed Benzelikha excelle dans la manière de transcender objectivement les choses et de transmettre son argumentaire. Non sans ancrage andalou et avec quelques fragments suscités le plus souvent par le patrimoine cher au grand maître du malouf constantinois, je veux parler de cheikh Abdelkrim Bestandji. Pour ce linguiste qui sait aussi compter et conter, l'Agora du livre a été un merveilleux terrain de prédilection pour son talent d'orateur attentionné, ouvert et nourri de toutes les odyssées qu'elles soient imaginaires ou en relation avec les acquis religieux de l’Humanité. D'où cette lecture non sans magie qui réconcilie le lecteur avec sa muse ey qui donne la merveilleuse sensation de déjà vu et/ou de vécu. Ahmed Benzelikha est un auteur à lire et à découvrir. Nous devons cette approche emprunte d'imaginaire, de magie et d'humanisme au professionnalisme de Casbah Editions qui investit le champ éditorial national de fort belle manière, et chaque jour davantage.
A. M.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires