Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 21:46

 

Les barques se traînent comme des baleines échouées, ô plage des pas perdus, ton été s'est déjà figé sur les murs impavides, le soleil bleu décline au soir des saisons, illuminant tes sables, qui  furent dorés, au feu froid des illusions.


Benzelikha Réghaia

Partager cet article

Repost0

commentaires