Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 22:00

Ben-Badis-Benzelikha.jpg16 avril1940 - 16 avril 2012.

Il y a soixante-douze ans, disparaissait Abdelhamid Ben Badis.

Nous reprenons, ci-dessous, des extraits des statuts de l'association qu'il a fondée en 1931.

 

EXTRAITS DES STATUTS DE L'ASSOCIATION DES OULAMAS MUSULMANS ALGERIENS
"Djamiat el oulama el mouslimin el djazaïriyin" 1931

Fondée par Abdelhamid-Benbadis



BASES FONDAMENTALES DE LA DOCTRINE DE L'ASSOCIATION



I L'Islam est la religion de Dieu, c'est l'émanation directe et réelle de Dieu.

II L'Islam est par excellence la religion de l'humanité, sans lui, celle-ci ne peut donc aspirer au bonheur et ce pour les raisons suivantes :

1- Il prêche, non seulement la fraternité musulmane entre tous les Musulmans, mais aussi et à titre égal, la fraternité humaine pour tout le genre humain.

2- Il décrète l'égalité absolue au point de vue de la dignité humaine et des droits humains entre tous les hommes, sans distinction de races, ni de couleurs.

3- Il impose comme règle absolue la justice entre tous les hommes, sans distinction d'aucune sorte.

4- Il prêche la bonté dans le sens le plus général du mot.

5- Il condamne l'iniquité dans ses formes les plus variées, en interdit la plus bénigne à tout individu, quel qu'il soit, à l'égard de qui que ce soit.

6- Il honore et glorifie la raison et recommande de baser tous les actes de la vie sur le raisonnement.

7- Il prescrit à ses propagateurs d'imposer sa doctrine par l'argument et la persuasion, non par la ruse et la contrainte.

8- Il laisse aux croyants de chaque religion la liberté et le soin de comprendre et d'appliquer les préceptes de leur foi.

9- Il permet aux pauvres de participer à la fortune des riches par des moyens légaux (...).

10- Sa morale repose sur les points suivants : Pitié pour les démunis, aide aux incapables, instruction aux ignorants, bons conseils aux égarés, assistance aux nécessiteux, secours aux malheureux et aux opprimés, châtiment aux oppresseurs.

 

Abdelhamid Ben Badis.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires